ISOLATION DES SOLS D’UNE HABITATION

 

En isolant le sol de votre habitation vous réduisez considérablement et durablement les dépenses énergétiques de votre maison. « L’énergie la moins coûteuse est celle que l’on ne consomme pas ».

Cette sensation désagréable de froid en se levant le matin dans une maison non isolée, qui ne l’a pas eu ?… Si le toit,  les murs et les fenêtres sont les plus gros postes de déperditions caloriques, le sol étant en contact direct avec l’extérieur, est en cause pour 7% à 10% des déperditions totales selon qu’il est en contact avec un espace inférieur chauffé ou non. Pouvoir marcher pieds-nus dans votre maison, sans avoir froid aux pieds, est un confort non négligeable.

Une bonne isolation du sol doit remplir un certain nombre d’exigences. Avant tout, il faut que la valeur d’isolation soit le plus élevé possible, pour une valeur lambda faible.

Un sol est aussi continuellement chargé, avec des objets mobiles et/ou immobiles ainsi que les occupants. La couche d’isolation doit résister à ces charges, dans le temps. Une excellente résistance à la compression assure cette sécurité et une longévité de résistance de vos revêtements de sol.

Quels sont vos avantages à isoler vos sols et planchers ?

– excellente rentabilité car facile à effectuer et peu onéreuse

– pas de sensation de sol froid

– évite les remontées d’humidité du vide sanitaire

– possibilité de l’installation d’un système de chauffage par le sol

Les prix d’une isolation des sols et des planchers ?

Le coût d’isolation des sols et des planchers varie selon les matériaux et technique de pose utilisés. Une couche de 10 à 12 cm d’épaisseur en pulvérisation de PUR coûte +/- 20 € le m2.

L’isolation des sols : un investissement généralement rentabilisé en quelques années.